Poem for the Lodge

Mary Louise Martin: Smudge

 

My lodge is thick with fragrance

Cedar…sage…sweetgrass

Sweet fern and pine needles

Smoke from their fires

Held in the abalone shell

A smudge

Warming the soul

And welcoming ancestral spirits

Poem for Wallbrook November

Eddy Boudreau: Dépouillement :

 

Novembre a commencé son œuvre

Une œuvre de dépouillement

Je viens d’entendre sangloter la campagne

 Elle frissonnait éperdument

 Inquiète des préludes hivernaux

J’ai remarqué mille choses qui vont périr

 Et la nature était triste

  • Twitter Metallic
  • s-facebook